CHARCOT Jean-Martin & MAGNAN Valentin.

Charcot Jean-Martin & Magnan Valentin, Inversion du sens génital et autres perversions sexuelles
Réimpression de l’édition de 1883, avec une présentation de Gérard Bonnet,
Paris, 1987, 1 vol. broché, couverture à rabats, 148 x 220, XXIV + 38 p.
10,37 € - ISBN 2-906225-06-1.

 

Jean-Martin Charcot naît le 29 novembre 1825 à Paris et meurt le 16 août 1893 dans le Morvan au
cours d’un voyage. En 1848 il est reçu à l’internat des Hôpitaux de Paris et passe sa thèse en 1853.
Il est nommé médecin des hôpitaux trois ans plus tard et chargé d’un service à l’hôpital de Lourcine.
Il passe son agrégation en 1860 et quitte Lourcine pour La Salpêtrière en 1862. En 1872, il prend la
chaire d’anatomie pathologique où il reste jusqu’en 1882, date à laquelle, sous l’instigation de Gambetta,
la première chaire de clinique des maladies nerveuses est créée à son usage. Il fait désormais partie de
la haute société parisienne et reçoit tous les mardis dans son hôtel du boulevard Saint-Germain.

Jacques-Joseph-Valentin Magnan naît le 16 mars 1835 à Perpignan et meurt à Paris le 27 septembre 1916 .
Il commence ses études de médecine à Montpellier, est reçu à l’internat en 1858, passe à l’Antiquaille ses
premiers moments avec les aliénés et est nommé en 1863 à l’internat des Hôpitaux de Paris. Il soutient sa
thèse en 1866. En 1867, on lui attribue le bureau des admissions de l’hôpital Sainte-Anne où il fera toute
sa carrière jusqu’en 1912 où il se retire à la maison de santé du Château de Suresnes qu’il avait fondée
en 1875.

Retour catalogue